François Lelong

Artiste plasticien, François Lelong a travaillé dans et avec le paysage durant de nombreuses années, sous la forme de sculptures et installations réalisées avec des matériaux extraits sur site, et imprégnées des caractéristiques culturelles, environnementales et historiques des lieux d’intervention. La lecture paysagère et le collectage in situ ont alimenté un vocabulaire d’abstractions où lignes, courbes et empreintes ont progressivement esquissé un langage commun à l’Histoire naturelle, l’archéologie, l’Histoire et plus globalement la notion de territoire.
L’immersion en milieu naturel aura favorisé une proximité avec le monde vivant en général, et le monde animal en particulier. Ce côtoiement se manifeste aujourd’hui à l’atelier où l’animal occupe désormais une place centrale.

« Le côtoiement de l’homme et des animaux sauvages, c’est avant tout ce système complexe d’évitements et de tensions dans l’espace, une immense pelote de réseaux inquiets qui se dissimulent et où il nous est parfois donné de tirer un fil. »

Jean-Christophe Bailly, « Le versant animal » (Bayard, 2007)

Dépôt de sableLargeur : 10m
Reg Rheris, Sahara Tafilalt (Fondation Sahart) – Maroc – février 2003

Dalles de porphyre percéesLongueur : 10m
Arte Sella, vallée de la Sella, Trentin – Italie – juillet 2008

Sections de pin écorcéesLongueur : 8m
Sunset Lake, CWES (Central Wisconsin environmental station) / Université de Stevens Point – USA – octobre/novembre 2005

Sections de mélèze écorcéesLongueur : 7m
Ecole forestière de Meymac, Corrèze – France – hiver 2009/printemps 2010

2018 « Hreindýradraugur / The reindeer ghost »
Exposition personnelle au musée d’Húsavík (Islande).

Artiste invité par le philosophe Philippe Grosos au colloque :
« L'avant et l'ailleurs : préhistoriens, historiens, ethnologues et philosophes face aux œuvres préhistoriques ».
Université de Poitiers et Musée Sainte-Croix.
(Université de Poitiers / Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle / Institut Frobenius de Francfort).

2017 Stevens Point Sculpture Park, Université du Wisconsin, Stevens Point (USA).
Résidence Safnahúsið, musée d'Húsavík (Islande).

2016 Résidence au Fjúk Arts Center, Húsavík (Islande).
Artiste associé, Les ateliers de la Halle, Arras (France).

2014 Fragments #1, Librairie-galerie Passe-temps, Eymoutiers (France).

2011 Hybrides, Deyrolle, Paris (France).
Décomposer/recomposer, La cité des insectes, Nedde (France).
Soutien de la Drac Limousin à l’installation du nouvel atelier.

2010 Ecole forestière de Meymac (France).

2009 Hybrides, Malga Costa (Arte Sella), Borgo Valsugana (Italie).

2008 Arte Sella, Borgo Valsugana (Italie).

2007 Volcan de Jaujac (France).
Arte Sella, Borgo Valsugana (Italie).

2006 Luleå winter biennial, Luleå (Suède).
« Etangs d'art », Pays de Brocéliande (France).

2005 Maison du terril de Rieulay (France).
Edna Carlsten gallery, université du Wisconsin, Stevens Point (USA).
Central Wisconsin environmental station, Stevens Point (USA).

2004 Asni gallery, Addis Abeba (Ethiopie).
Château d'Aubry (France).
Luleå winter biennial, Luleå (Suède).
Geumgang nature art biennial, Gong Ju (Corée du Sud).
20 installations sur le territoire frontalier France /Belgique du Parc naturel régional Scarpe – Escaut (France).
Workshop TGD4 (Tambacounda – Genève – Dakar), Tambacounda (Sénégal).

2003 Centre de banque privée BNP Paribas, La Madeleine (France).
« Le vent des forêts », Lahaymeix (France).
Arte Sella, Borgo Valsugana (Italie).
Hauts plateaux et vallée de l’Awash – Asni gallery – (Ethiopie).

2002 MDG gallery, Marrakech (Maroc).
Hommage à Moby Dick d'Herman Melville, Galerie Storme, Lille (France).
Eglise de Grandouet (France).
« Parcours croisés », Cambremer (France).

2000, 2001, 2002 Fondation Sahart, Sahara Tafilalt (Maroc).

1999 Gärten der sinne, Gehren (Allemagne).




Commandes et collections

BNP Paribas, Centre de banque privée, La Madeleine (France).
Parc naturel régional Scarpe – Escaut (France).
Siège social Vilogia (ex Groupe CMH), Villeneuve d’Ascq (France).